islamaumaroc

Prêche de vendredi à la Mosquée Al Koutoubia

Prêche du vendredi 31 janvier 2014 en présence de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste.


Premier Sermon

Louange à Dieu qui a créé l’humanité à partir de Adam et Eve et a fait de leur descendance des peuples, des tribus et des nations qui ne peuvent se passer les uns des autres et qui rendent louange à Dieu Tout-Puissant pour les bienfaits et les bénédictions qu’Il leur a prodigués. Quels que soient leurs couleurs et leurs idiomes, ils sont tous des serviteurs de Dieu, ils coopèrent dans l’aisance et dans l’adversité ; ils ne diffèrent pas à propos de l’unicité de Dieu, aussi divers soient leurs rites. Ils implorent le Tout-Puissant afin de les prémunir des tourments et Lui rendent grâce pour que durent Ses bienfaits et Ses bénédictions. Nous attestons qu’il n’y a point de divinité autre qu’Allah et qu’Il n’a point d’associé. Il nous a ordonné de nous entraider dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et nous a déconseillé de nous entraider dans le péché et la transgression. Nous attestons également que Sidna Mohammed est Son serviteur, Son messager, Son fidèle et bien-aimé apôtre, que la paix et la bénédiction soient sur lui, sur sa famille et ses compagnons, ainsi queadeptes et tous ceux qui les ont suivis avec foi et bonté jusqu’au jour de la rétribution.

O Musulmans, Dieu Tout-Puissant dit : {O hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle et nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur}.  

O Croyants, cet appel divin est un appel général qui s’adresse à tout le monde, c’est-à-dire à tous les humains, quelles que soient leurs affiliations, leurs communautés ou leurs nations. Les Arabes, à qui le Coran a été révélé dans leur langue, appartenaient à de nombreux peuples et tribus, dont Mouder, Rabia, Adnane, qui étaient les descendants de Sidna Ismaïl, que la paix soit sur lui. Ils étaient également affiliés aux membres de la tribu Koraïch parmi lesquels Dieu Tout-Puissant a choisi le sceau des prophètes. Il l’a envoyé à toute l’humanité en tant qu’annonciateur et avertisseur. Dieu a dit : {Et Nous ne t’avons envoyé qu’en tant qu’annonciateur et avertisseur pour toute l’humanité}.     

Ces paroles de Dieu Tout-Puissant : {Nous vous avons créé d’un mâle et d’une femelle}précisent qu’il s’agit du genre humain. Ce sont des frères du genre humain, de l’humanité. Cette noble signification qui figure dans ce verset est celle-là même que le Prophète, que la paix et la bénédiction soient sur lui, a mentionnée dans son sermon d’adieu lorsqu’il a dit : « O hommes ! Votre Dieu est unique, et votre père est unique. Il n’y a de préférence d’un arabe sur un non-arabe, d’un non-arabe sur un arabe, d’un noir sur un rouge, ou d’un rouge sur un noir, que par la piété.» Le Prophète, que la paix et la bénédiction soient sur lui, a également dit : « Dieu vous a soulagés du fardeau de la jahilya (période antéislamique) et de la vanité relative aux ancêtres. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux.» Il a également dit : « les gens sont comparable à des métaux, tel l’or ou de l’argent. Les meilleurs d’entres eux pendant la période de jahiliya sont les meilleurs en Islam une fois qu’ils ont bien compris ».

O Serviteurs de Dieu, Ibn Hicham a indiqué dans la biographie du prophète, en rapportant qu’Ibn Ishak a dit : avant que ne s’écoule la première année de l’hégire, le Prophète, que la paix et le salut soient sur lui, a établi une charte du vivre ensemble entre les populations de Médine qui s’appelait Yathrib avant l’hégire. Il s’agit des al-Ansar (Compagnons du prophète originaires de Médine), des Mouhajirine (ceux qui ont émigré vers Médine) et des groupes de juifs qui habitaient Yathrib, à savoir BanouQaynouqa’, BanouAnnadir et BanouQoraydha.

Les clauses de cette charte ou constitution de Médine figurent toujours dans les biographies du prophète. Cette constitution a défini les droits et les obligations de toutes les communautés de Médine quelles que soient leurs confessions et leurs croyances. Parmi les clauses de cette constitution, il est stipulé ce qui suit :

Les croyants parmi les habitants de Yathrib sont solidaires contre ceux qui les oppriment ou cherchent à leur nuire, à les traiter injustement ou à exercer une violence à leur égard.

Le pacte de Dieu est unique. Il donne préséance à plus faible qu’eux, mais impose aux contractants de la charte d'être solidaires entre eux face à l'extérieur.          

Ceux parmi les juifs qui nous suivent, nous  leurs garantissons d'être à leurs côtés sans qu'ils aient à craindre de notre part ni injustice ni alliance avec qui conque contre eux.

O Croyants, l’Islam a instauré de nobles principes dans le domaine de la coopération dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété entre les gens, quelles que soient leurs affiliations et leurs nationalités. Car l’objectif du message de l’Islam est le bonheur de l’homme, sa gloire et sa dignité. Le moyen d’atteindre ce bonheur consiste à emplir les cœurs de rectitude et de pureté, de foi et de certitude, d’amour et de concorde. C’est ainsi que des liens inébranlables entre les gens sont fortement scellés. C’est aussi sur ce droit chemin que vogue le navire de la vie des musulmans sous les auspices des préceptes de cette religion dans la voie de la coopération constructive pour l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété au profit de la Communauté.         

De même, c’est sur la base de ces normes qu’il s’agisse de juger les liens et relations entre les gens, entre individus, groupes, peuples ou d'Etats. Nous voyons ainsi ce qu’est la coopération dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété. C’est heureusement la tendance que nous observons et qui est en constant développement. Nous voyons également de façon claire ce qu’est la coopération dans l’accomplissement du mal et dans l’hostilité, puisse Dieu nous préserver.

O Croyants, la coopération est un instinct et une disposition naturelle chez les multiples et diverses espèces de la biosphère. Car c’est le socle de leur vie et de leur survie, c’est grâce à cet instinct qu’elles peuvent accomplir leurs désirs et réaliser leurs aspirations. L’homme est le maître de ces espèces vivantes, il faut par conséquent que sa coopération soit plus étroite et plus profonde, car il comprend, grâce à sa raison par laquelle Dieu l’a distingué, que l’union est meilleure que la division, que la coopération est plus utile et fructueuse pour l’individu comme pour la communauté, c’est-à-dire que chaque individu peut recourir aux services d’autrui et être en même temps utile à autrui.

O Serviteurs de Dieu, la coopération constructive est l’essence même de l’existence dans son ensemble, la manifestation de sa force et de sa grandeur. Si les êtres humains ne s’entraident pas, ils deviennent une énergie inutile et une force perdue, qui ne joue pas son rôle dans la vie et ne remplit pas sa fonction dans l’édification du monde. Par conséquent, la coopération entre les membres de la société est l’arme la plus efficace dont dispose la communauté pour se prémunir des affres du mal et protéger sa sécurité et sa stabilité.

Nous pouvons ainsi déduire de ce que nous avons cité plus haut que l’Islam a dès le début instauré un principe humain fondamental, à savoir qu’il ne saurait y avoir de distinction entre les êtres humains et que la distinction entre les gens se limite uniquement à la foi et aux bonnes actions. Grâce à cette règle de base en matière d’égalité, l’Islam a ainsi rendu les êtres humains éligibles à la coopération dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété, et leur a interdit toute forme d’iniquité ou d’hostilité.

Que Dieu nous accorde les bienfaits du Coran et qu’Il nous mette sur la voie du Sceau des prophètes, que Dieu nous préserve des affres du châtiment avilissant et nous ressuscite sans disgrâce et sans mortification le Jour du Jugement.

Amine et louange à Dieu, Seigneur des mondes.          

Voir aussi

SM le Roi accomplit la prière du Vendredi à la mosquée Hassan à Rabat

Sa Majesté le Roi reçoit le chef du gouvernement et les membres du gouvernement dans sa nouvelle mouture après sa restructuration

Chronologie des activités royales en 2019

Activités d'Amir Al Mouminine Sa Majesté Le Roi Mohammed VI

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Adha à la mosquée Hassan II à Tétouan et reçoit les vœux en cette heureuse occasion

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, préside à Tétouan la cérémonie d'allégeance

SM le Roi préside à Tanger une réception à l'occasion de la Fête du Trône

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, reçoit la délégation officielle devant se rendre aux Lieux Saints de l'Islam pour le pèlerinage

SM le Roi, Amir Al Mouminine, adresse un message aux pèlerins à l'occasion du départ du premier contingent vers les Lieux Saints

Chronologie des activités royales en 2007

Chronologie des activités royales en 2008

Chronologie des activités royales en 2009

Plus d'articles

Commanderie des Croyants

Sa Majesté le Roi prononce un discours à l'occasion de l'ouverture de la 1-ère session de la 4ème année législative de la 10-ème législature

Ministère

facebook twitter youtube