ministere des habous et des affaires islamiques direction des mosquées Mosquées du Maroc
Samedi 20 Safar 1441 / 19 Octobre 2019
Réalisations de la direction

Photos

photos Mosquées du Maroc

Procédures

Conventions

circulaires

Annonces

Il n'y a aucun article à afficher

islamaumaroc

La construction des lieux du culte, une concrétisation de la haute sollicitude royale à l'égard de la communauté des croyants

La construction des lieux du culte, une concrétisation de la haute sollicitude royale à l'égard de la communauté des croyants

La pose par SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, vendredi à Rabat de la première prière pour la construction d’une mosquée à Hay Annahda, traduit l’intérêt particulier accordé par le Souverain à la chose religieuse et ce, pour garantir les conditions d’une pratique idéale des préceptes de l’Islam, la diffusion de la paix spirituelle et la sauvegarde de l’identité religieuse des Marocains fondée sur le rite malékite.

Cette haute sollicitude royale à l'égard de la communauté des croyants, accompagne la stratégie intégrée, globale et multidimensionnelle de gestion de la chose religieuse adopté par le Maroc et basée sur l’unicité du dogme malékite, le soufisme inspiré de la conduite du prophète Sidna Mohammed et la défense des valeurs de compréhension, d’entente, de cordialité, de cohabitation, de coexistence entre les peuples et les communautés, de rejet de l’obscurantisme et de l’extrémisme religieux.

La détermination sans cesse renouvelée de SM le Roi à promouvoir les lieux du culte s’inscrit dans le cadre de la politique de promotion du champ religieux dans le Royaume, initiée depuis le début du règne de Souverain et dont l’un des volets consiste justement en la construction de mosquées dans le cadre d'un important programme modulé en fonction des besoins des fidèles, avec le souci de garantir une répartition harmonieuse des lieux de culte à travers les différentes régions du Royaume.

Les mosquées permettent de mettre en œuvre le principe de l’action participative et de rapprocher le citoyen du Alem, de même qu’ils facilitent la préservation du discours religieux des dérapages éventuels et renforcent les fondements religieux du Royaume. Elles sont devenues un espace d’apprentissage, de mémorisation et de déclamation du Saint Coran et des lieux pour dispenser les leçons habituelles de prédication religieuse.

Le 27 juin dernier, SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, avait bien voulu autoriser l'ouverture aux fidèles de 117 mosquées nouvellement édifiées, restaurées ou ayant fait l’objet de travaux de reconstruction par le ministère des Habous et des affaires islamiques ou par des mécènes.

Le ministère des Habous et des Affaires islamique a assuré la construction de 16 nouvelles mosquées, la reconstruction de deux autres et la restauration de quatre grandes mosquées historiques. Le coût global de construction, reconstruction et restauration de ces mosquées s'élève à 167,5 millions de dirhams. Leur capacité d'accueil est de 23.250 fidèles Quant au nombre des mosquées nouvellement construites ou reconstruites par des mécènes, il s’élève à 95 mosquées, avec une capacité d’accueil de 54.360 fidèles.

En consécration de la haute sollicitude, dont le Souverain entoure les mosquées, il a été décidé d’organiser chaque année la journée nationale des mosquées au 7ème jour qui suit la célébration de l’Aid Al Mawlid Annabaoui Acharif.

Dans le même contexte, dans Son discours en date du 27 septembre 2008 à Tétouan, SM le Roi, Amir Al Mouminine, en tant que protecteur de la religion et du culte et garant de la quiétude spirituelle des membres de la communauté, avait décidé d'inaugurer une nouvelle étape dans le processus de réforme du champ religieux en procédant au lancement d'un programme de mise à niveau des imams dans le cadre d'un plan d'action novateur dénommé "Mithaq Al-Oulamae".

Le ministère des Habous et des affaires islamiques poursuit en permanence ses efforts dans le domaine de formation des imams, des mourchidines et mourchidates.

Ce programme de formation se décline en cours théoriques et pratiques, conférences et journées d'études. Dans le même sens, une dotation financière de 541 millions de DH a été allouée, à compter du 1er janvier 2012, à l'amélioration de la situation des imams des mosquées et ce, dans le cadre de la haute sollicitude dont SM le Roi entoure les Maisons de Dieu et les imams.

Ces efforts colossaux illustrent le souci constant du Souverain d’étoffer l’armature de mosquées et d’édifices à vocation spirituelle, permettre aux préposés religieux d’accomplir les nombreuses missions qui leur échoient sur les plans aussi bien religieux, social qu’éducatif et réhabiliter les sites patrimoniaux et autres structures dédiées à la préservation et au développement du patrimoine traditionnel du Royaume.

L'impact de ces efforts a été tel que plusieurs pays ont exprimé le souhait de bénéficier de l'expérience du Royaume en matière de gestion du champ religieux, ce qui illustre l'aura de l’expérience religieuse marocaine, basée sur un islam du juste milieu, prônant la modération et la tolérance.

Voir aussi

La mosquée du quartier Lamsala àTétouan.

SM le Roi, Amir Al Mouminine, autorise l'ouverture aux fidèles de 117 mosquées

Les mosquées en milieu rural représentent 70% des mosquées du Royaume et le budget alloué est de 367millions de Dhs

SM le Roi, Amir Al Mouminine, décide de financer de Ses fonds personnels la reconstruction de la grande mosquée de Taroudant

Construction, réhabilitation et restauration des mosquées

Accord royal pour l'ouverture de 30 mosquées construits ou restaurés durant le mois de Ramadan

Construction et restauration de plusieurs mosquées à travers le Royaume.

Plus d'articles

facebook twitter youtube