islamaumaroc

Prière du vendredi à la mosquée Ohoud à Safi

Prière du vendredi à la mosquée Ohoud à Safi

SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, a accompli la prière du vendredi 19 avril 2013 à la mosquée Ohoud à Safi.

Dans son prêche, l'Imam a d'emblée observé que le Saint Coran a tranché la question de la liberté qui avait constitué, avant l'avènement de l'Islam, une véritable problématique pour l'humanité, soulignant que l'homme est libre, sinon il ne serait pas responsable de ses actes. Toutefois, a-t-il nuancé, la liberté de l'homme ne signifie pas pour autant que ses actes ne soient pas une création de Dieu.

Du point de vue de la Chariaa, a ajouté l'Imam, la place de la liberté en Islam a été hissée, dans l'échelle des priorités, au rang de la vie, précisant que la sainte religion impose à cette liberté les limites de la Chariaa, qui la préserve, l'encadre et lui fixe des garde-fous, de sorte que cette liberté soit en harmonie avec la nature intrinsèque de l'homme.

Il a indiqué que la manière dont la Chariaa aborde la thématique de la liberté apparaît à travers les dispositions de la loi, car la mise en oeuvre de la loi dans notre pays est en même temps celle de la Chariaa, dont l'objectif ultime est de servir les intérêts du pays et ceux de la communauté, affirmant que les lois du pays cadrent parfaitement avec les textes de la religion, dont le garant est l'institution de la commanderie des croyants.

La liberté en Islam se situe dans le juste milieu entre deux extrêmes, a dit l'imam expliquant que dans sa saine acception, la liberté fait de l'homme un être soumis à son seul créateur et lui permet de ne faire ses actes d'adoration qu'envers ce créateur. La liberté n'est pas un simple droit, mais offre à l'homme une marge où il peut exprimer sa volonté par l'acte et la parole, c'est pourquoi la sainte religion a érigé la valeur de la liberté au rang de la vie, a-t-il dit, ajoutant que la Chariaa avertit que la liberté équivaut à la vie et qu'au contraire la servitude est synonyme de mort.

Après avoir rappelé les libertés individuelles et collectives garanties par l'Islam, telles que la liberté de culte, la liberté d'expression, de propriété, l'Imam a affirmé qu'au regard du Saint Coran et de la tradition du prophète Sidna Mohamed, ces libertés sont préservées par des garanties qui protègent les droits de ceux qui en jouissent au même titre que ceux d'autrui. Il a particulièrement mis en exergue la place distinguée qu'occupe la liberté de culte en Islam, précisant qu'aucune contrainte ne doit être pratiquée pour se convertir à la sainte religion.

L'imam a souligné, dans ce contexte, que l'institution de la commanderie des croyants est la seule habilitée à réguler par la loi les conditions d'exercice de cette liberté pour éviter que cette liberté ne soit pas prise comme prétexte pour tenter de jeter le trouble sur la marche du pays, attenter à sa dignité, car, a-t-il dit, la nation est sacrée est transcende les individus.

L'Imam a enfin imploré le Très Haut d'accorder victoire et gloire à SM le Roi et de combler le Souverain en les personnes de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l'ensemble des membres de la Famille Royale.

Il a également prié Dieu d'avoir en Sa Sainte Miséricorde et d'accueillir en Son vaste paradis feu SM le Roi Mohammed V et feu SM le Roi Hassan II.

 
Voir aussi

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Adha à la mosquée Hassan II à Tétouan et reçoit les vœux en cette heureuse occasion

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, préside à Tétouan la cérémonie d'allégeance

SM le Roi préside à Tanger une réception à l'occasion de la Fête du Trône

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, reçoit la délégation officielle devant se rendre aux Lieux Saints de l'Islam pour le pèlerinage

SM le Roi, Amir Al Mouminine, adresse un message aux pèlerins à l'occasion du départ du premier contingent vers les Lieux Saints

Activités d'Amir Al Mouminine Sa Majesté Le Roi Mohammed VI

SM le Roi accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr et reçoit les vœux en cette heureuse occasion

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, préside à Rabat une veillée religieuse en commémoration de Laylat Al-Qadr bénie

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside à Rabat la septième causerie religieuse du mois de Ramadan

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, remet le Prix Mohammed VI aux lauréats du programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées dans sa catégorie masculine au titre de 2017/2018

SM le Roi, Amir Al Mouminine, accomplit la prière du Vendredi à la mosquée Assalam à Salé

SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside la sixième causerie religieuse du mois de Ramadan

Plus d'articles

Commanderie des Croyants

SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Adha à la mosquée Hassan II à Tétouan et reçoit les vœux en cette heureuse occasion

Ministère

facebook twitter youtube